COVID-19: Nos produits locaux livrés chez vous, commandez en ligne!

Publié le 15 mai 2020
Par Véronique Allard

Blogue

Vivre «l’expérience cassis» avec Cassis Monna & Filles

Au coeur de l'entreprise - Bouffe d'ici

Le cassis n’a pas de secret pour Cassis Monna & Filles. L’entreprise familiale située à l’Île d’Orléans cultive et transforme ce petit fruit depuis maintenant le début des années 90. Riche en antioxydants et en vitamines, c’est un super-aliment au goût acide qui devient savoureux et aromatique lorsque combiné au sucre et même à l’alcool. D’ailleurs, la Crème de cassis de la famille Monna demeure sans doute le produit de cassis le plus connu au Québec. Délicieuse combinée à un gin tonic, selon la copropriétaire de l’entreprise Anne Monna, à qui j’ai eu le plaisir de poser quelques questions.

 

Nées dans le cassis

Les sœurs Anne et Catherine Monna assurent la relève de l’entreprise depuis plusieurs années, après que leur père leur ait passé le flambeau. Bernard Monna leur a beaucoup appris sur la production de vin et de crème de cassis, savoir-faire qu’il a également hérité de son père. En fait, cela fait près de 150 ans que cette expertise en liquoristerie se partage de génération en génération. Mais pourquoi le cassis? Tout simplement parce que c’est un fruit que M. Monna affectionnait déjà et que le sol de l’Île d’Orléans était favorable à sa culture. Le fait qu’il pouvait aussi obtenir un permis de production artisanale d’alcool l’a aussi beaucoup motivé à créer son entreprise.

 

Catherine, Bernard et Anne Monna
crédit: Cassis Monna & Filles

Élevée par des parents entrepreneurs, c’était tout naturel pour Anne de s’impliquer dès son enfance: «J’aidais à la vente des produits de cassis de mon père, ainsi que des roses que ma mère produisait dans ses serres». Après avoir étudié en cinéma, travaillé et voyagé pendant quelques années, elle revint sur la terre familiale pour aider sa sœur Catherine avec son nouveau projet de restaurant saisonnier La Monnaguette. Par la suite, après avoir acquis de l’expérience, leur père leur proposa de diriger l’entreprise de cassis. «Ma sœur et moi travaillons avec passion depuis maintenant près de 20 ans à développer des produits et des expériences savoureuses, créatives et inspirantes pour une clientèle friande d’authenticité

 

Une évolution remarquable

De la culture de cassis pour le plaisir à l’entreprise diversifiée et réputée qu’elle est aujourd’hui, Cassis Monna & Filles a beaucoup évolué avec le temps. À la boutique et au restaurant-terrasse s’annexent également une crèmerie et un économusée de la liquoristerie. Visiter les lieux s’avère être une expérience fort agréable, surtout lors des belles journées d’été! 

Plusieurs produits mettant en vedette le cassis se sont aussi ajoutés au fil des années. On y retrouve différents produits tels que des produits alcoolisés, gelées et confitures, ketchup, vinaigrette, confit d’oignons et beurre de cassis depuis peu. Anne partage que sa sœur et elle comptent mettre en marché dans les prochains mois une nouvelle gamme de spiritueux ainsi que du cassis séché, au grand plaisir des acheteurs outre-mer. «Nous avons envoyé nos premières palettes [de cassis séché] au Japon en décembre dernier et les commandes pour le marché asiatique continuent de rentrer». L’entreprise exporte aussi quelques autres produits en Europe, mais de façon progressive.

 

Plusieurs autres projets à venir

Anne confie que les idées ne manquent pas pour Cassis Monna & Filles! L’entreprise orléanaise prévoit intégrer au domaine un bar à cocktails, une salle de réception privée et peut-être même un espace hôtelier afin de bonifier l’expérience au maximum. De plus, elle espère avoir plus de points de vente au Québec et même s’aventurer dans le domaine de la santé et de la beauté.

 

Une chose est sûre : Cassis Monna & Filles est une entreprise dynamique qui n’a pas peur de foncer et de faire parler d’elle!

 

 

 

Révisé par Marie-Pascale

Photo de couverture: Anne et Catherine Monna. crédit: Francis Fontaine

Véronique Allard

Collaboratrice au blogue

C’est de part son amour pour les créateurs québécois et de sa passion pour l’écriture que Véronique a voulu se joindre à l’équipe de Signé Local. Toujours la tête pleine d’idées et de
projets, elle a organisé pendant quelques années son propre marché d’artisans, en même temps qu’elle gérait sa petite entreprise de bijoux de fantaisie. Aujourd’hui, elle consacre une
bonne partie de son temps libre à la rédaction web, via son blogue Miss Vay où elle joue le rôle de rédactrice en chef, ainsi que pour d’autres plateformes quand l’occasion se présente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre dès maintenant
et profitez de nos offres spéciales
Devenir membre