Visitez nous au Square du Quartier Dix30!

Publié le 30 avril 2019
Par Mia Van Der Heyden

Blogue

Vers un mode de vie zéro déchet : l’hygiène corporelle

Au quotidien - Consommation responsable/durable - Santé/Beauté

Le mode de vie zéro déchet prend de l’ampleur au Québec. Les entreprises de produits et de services ainsi que les boutiques prônant cette pratique se multiplient chaque semaine à travers la province. Ce courant aide notre société à réduire son empreinte écologique. Par contre, il est important de garder en tête que le principe de base est de réduire notre consommation d’abord et de mieux consommer ensuite. Pour poursuivre dans notre série d’articles sur le sujet, en voici un qui aborde de manière plus complète l’aspect de l’hygiène. En présentant différents objets, produits et recettes maison, cet article démontre qu’il est possible d’atteindre nos objectifs et de réduire considérablement notre production de déchets.

De la tête aux pieds

shampoing en barre, Améoli

shampoing en barre, Améoli

Des cheveux aux orteils, les possibilités sont infinies en ce qui a trait aux produits écologiques et biologiques offerts sur le marché. Les entreprises proposent maintenant plusieurs solutions intéressantes, liquides, en vrac ou en barre, pour répondre aux besoins de la clientèle, en plus d’être adaptées aux différents types de peau et de chevelure.

Utiliser des produits de toilette zéro déchet est devenu un gage de qualité, même pour les longues chevelures. Pour débuter dans ce mode de vie, plusieurs shampoings et revitalisants liquides sont offerts en vrac dans plusieurs boutiques. Par exemple, la compagnie ONEKA offre des shampoings liquides adaptés tant aux chevelures sèches qu’aux chevelures plus grasses. Une gamme sans parfum est aussi offerte pour les personnes ayant la peau plus sensible. Les shampoings et revitalisants Améoli, quant à eux, se trouvent sous forme de barre. Il est important de noter que plusieurs de ces produits ne moussent pas aussi abondamment que ceux des grandes marques. Il faut savoir que ce n’est pas parce qu’un shampoing mousse qu’il est plus efficace ! C’est simplement une question d’habitude !

vers un mode de vie zéro déchet: l'hygiène

Luffa

Il existe aussi des objets biodégradables ou plus durables. D’abord, pour un traitement de la peau en profondeur, une solution écologique à nos fameuses « houpettes » exfoliantes en plastique est l’éponge luffa. Fait de chair de courge séchée, le luffa peut être utilisé autant comme gant de crin que comme éponge à récurer en cuisine ! Quant à l’éponge de konjac, elle est fabriquée avec la racine de konjac et peut être utilisée sur les peaux sensibles et sur les peaux à tendance grasse et acnéique. Pour lui permettre de retrouver toute sa douceur, il suffit de masser la peau avec l’éponge gorgée d’eau en faisant des mouvements circulaires.  

vers un mode de vie zéro déchet: l'hygiène

Pour celles et ceux qui se rasent, on peut acheter des rasoirs en inox. Avec des lames de recharge faites du même matériel, ces rasoirs sont une solution durable aux rasoirs de plastique. Pour les plus téméraires, il existe aussi des lames de barbier. Vous pouvez les affûter vous-même avec les outils nécessaires à la maison. 

Après la douche

Pour faire suite aux objets d’hygiène essentiels, la brosse à dents nécessite une attention particulière puisque toutes ses composantes sont souvent en plastique. Les brosses à dents en bambou ont un manche compostable. Il suffit d’en casser la tête avant de la jeter ou, si vous avez la patience, d’arracher les poils à l’aide d’une pince. Il existe aussi des brosses à dents aux têtes interchangeables pour les individus qui aiment moins l’utilisation du bois. Celles-ci sont faites de bioplastique. Pour le dentifrice, en plus des nombreuses options offertes en vrac ou en contenants consignés, il en existe maintenant que l’on peut croquer. Une fois sous la dent, il suffit de le faire mousser pour l’utiliser comme le dentifrice traditionnel.

soie réutilisable

soie réutilisable

Un autre objet essentiel composé que de plastique à usage unique est la soie dentaire. La version écologique de la soie dentaire est enrobée de cire de candelilla, ce qui la rend compostable. Enfin une solution écologique à un outil aussi indispensable que polluant !

Pour terminer le nettoyage, il reste tout ce qui a trait au maquillage. Il existe plusieurs trucs de grand-mère ou de recettes maison pour du démaquillant efficace qui viendra même à bout de votre mascara hydrofuge. C’est non seulement une option économique et écologique, mais aussi bien meilleure pour la santé de la peau. Je vous partage des petits trucs ici dénichés chez Les Trappeuses. Par contre, plutôt que d’opter pour des lingettes à usage unique, allez dénicher des lingettes réutilisables ou des débarbouillettes pour bébé comme celles proposées par Dulce Bee. Elles vous permettront de tout enlever sans pour autant avoir la peau irritée.

Déodorant en pot, Savonnerie des diligences

Déodorant en pot, Savonnerie des diligences

Vient ensuite l’étape du déodorant nous permettant de conserver une odeur fraîche toute la journée. Pour changer du déodorant du commerce vendu dans un applicateur de plastique, plusieurs entreprises offrent des déodorants naturels en pot. La Savonnerie des Diligences en offre quelques options sans alcool et à base d’huile de coco biologique. En plus d’être efficaces, ils sont ultra doux et garderont vos aisselles bien hydratées.

Au tour des femmes

L’hygiène féminine est un volet qui ne doit pas être écarté. Bien connue de toutes, la coupe menstruelle fait des miracles. Pouvant être utilisée plus de cinq ans, elle permet non seulement de réduire considérablement la quantité de déchets, mais elle permet aussi une économie d’argent non négligeable et une bien meilleure santé intime. Comme chaque femme a un cycle différent, certaines préfèrent les serviettes hygiéniques. À cet effet, Öko Créations et Lena & Gabi confectionnent des serviettes et des protège-dessous. Offerts en différents formats et niveaux d’absorption, ils vous suivront tout au long de votre cycle, peu importe son abondance !

Serviettes réutilisables, Lena & Gabi

Serviettes réutilisables, Lena & Gabi

Puis, une tout autre option est apparue sur le marché : les sous-vêtements menstruels. Il s’agit d’une culotte en coton avec une protection intégrée équivalant à un protège-dessous. Des serviettes hygiéniques supplémentaires de différents degrés d’absorption peuvent être insérées à même la culotte pour une protection optimale, de jour comme de nuit. Bien évidemment, vous seules connaissez votre corps. N’hésitez pas à combiner plusieurs méthodes de protection selon ce qui vous convient mieux. 

Et si on s’y mettait

Si l’envie vous prend de mettre les mains à la pâte, plusieurs recettes peuvent facilement être trouvées sur le net pour fabriquer vos propres produits, du déodorant au savon, en passant par le dentifrice et le shampoing sec. Il est aussi possible de suivre des ateliers complets qui montrent toutes les techniques et fournissent tout le matériel nécessaire. Idéal pour faire le grand saut ! La compagnie CREACO travaille en collaboration avec diverses entreprises locales pour en offrir dans différentes sphères. Quelques ateliers sont d’ailleurs donnés par TONIC MTL les 25 avril, 18 mai et 6 juin prochains à Montréal ! Et si la fabrication d’objets et l’appel de la machine à coudre se fait sentir, je vous suggère un petit tour chez ESPACE FABRIK. Cet atelier vous aidera à réaliser des lingettes démaquillantes maison à l’aide de retailles de serviettes. Tout autre projet zéro déchet peut aussi être réalisé. Vous aurez en plus la satisfaction d’avoir fabriqué tout votre nécessaire !

 

 

 

Révisé par Mélanie

Mia Van Der Heyden

Collaboratrice au blogue

Épicurienne passionnée, curieuse exploratrice et grand cœur créateur, Mia est une artiste multidisciplinaire baignant dans le milieu de la mode depuis dix ans. Toujours à la recherche de nouveaux défis, elle aime ajouter des cordes à son arc en suivant diverses formations et en mettant ses nouvelles connaissances et passions à l’épreuve. Elle a lancé sa toute première ligne de sous-vêtements pour hommes et basics unisexes il y a environ un an.

Étant conscients de l’impact de leurs décisions sur le quotidien, son copain et elle ont développé un intérêt grandissant pour le « Fait Local » à travers, notamment, leurs multiples voyages au quatre coins du globe. Autant par les produits de consommation que par les établissements fréquentés, chaque décision est réfléchie dans l’optique d’une consommation plus intelligente, sociale, écologique et responsable. C’est cet intérêt commun avec la mission de Signé Local qui a incité Mia à venir partager ses coups de cœur sur la plate-forme.

Une pensée sur “Vers un mode de vie zéro déchet : l’hygiène corporelle”

  1. Kees Vanderheyden dit :

    Bravo Mia

    Des gestes comme les tiens contribuent à rendre notre chère terre plus saine et solide pour tous ses habitants. Ne lâche pas, tu es une inspiration pour nous dans nos gestes quotidiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre dès maintenant
et profitez de nos offres spéciales
Devenir membre