Notre magasin de Montréal est maintenant ouvert!

Publié le 17 janvier 2020
Par Jeanne Desrosiers

Blogue

This Ilk ou la quintessence de la dentelle

Au coeur de l'entreprise - Mode locale

Tamara Bavdek fonde This Ilk en 2008 à la suite de son baccalauréat en design industriel. L’entreprise de Montréal s’adonne à la confection de bijoux en dentelle, composante centrale de ses créations.

 

Un cheminement en étapes

La créatrice obtient son diplôme en design industriel à l’époque où la crise économique sévit, particulièrement aux États-Unis. Le secteur de l’emploi offre peu de possibilités intéressantes, surtout dans son domaine. La récente graduée à la recherche d’une façon d’exprimer sa créativité se tourne alors vers la fabrication de bijoux après s’être fait une coupe de cheveux drastique. Elle travaille la dentelle pour lui faire prendre des formes diverses sous ses doigts. Dès ce moment, une succession de péripéties s’enclenche pour mener finalement à la concrétisation de l’entreprise. Après plusieurs remarques au sujet de ses nouveaux bijoux, la fondatrice de This Ilk se voit proposer la construction d’une plateforme pour ses créations, participe à un premier événement et se fait alors repérer par des acteurs du domaine de la vente, donnant ainsi le véritable coup d’envoi à l’entreprise.

Boucles d’oreilles Mojave

Boucles d’oreilles Mojave

 

L’inspiration à la croisée des lieux et des époques

La designer à l’esprit profondément artistique retrouve un grand sentiment de travail accomplis dans l’élaboration et la réalisation de projets créatifs divers. Les bijoux se sont imposés alors que leur fabrication relativement peu échelonnée dans le temps permet d’accéder aisément à ce sentiment de réussite. Cette préférence pour les bijoux se superpose avec une idée de féminité omniprésente dans le processus créatif et se voulant exprimée à travers les bijoux créés. Cette idée est fortement influencée par l’actrice et mannequin Edie Sedgwick. Cette icône a orienté les modèles de boucles d’oreilles conçues par Tamara Bavdek alors qu’elle avait elle-même adopté une coupe de cheveux à la garçonne et cherchait à féminiser ce nouveau style avec des bijoux imposants, comme l’avait fait Sedgwick. Concrètement, le travail de l’artiste s’est alors fixé autour de la dentelle, tant pour des motifs davantage esthétiques venant des facettes luxueuse et décorée de ce textile que pour des motifs pratiques découlant d’une recherche de confort et de légèreté, malgré des bijoux de taille considérable. 

« Leur style est une combinaison de ce qui m’inspire dans le moment, d’artisanat de voyage, de mes intérêts pour l’architecture et le design, de ma fascination avec les années 60 et 70, etc. La ligne directrice est la dentelle et je ne crée pas dans la subtilité. » -Tamara Bavdek, fondatrice de This Ilk

 

Collier Ocotillo

Collier Ocotillo

 

L’évolution des perspectives

La vision inventive de Tamara Bavdek se retrouve aux confluents de différents univers, que ce soit la mode, la fabrication artisanale, l’entreprenariat, etc. À travers ces différents spectres, l’entrepreneure a évolué tant sur le plan personnel que professionnel. C’est par le biais d’une démarche, dont elle ignorait initialement toute l’ampleur, que l’artiste a grandi et appris, relevant un défi à la fois et réalisant ensuite l’importance de ce qu’elle avait accompli. Ces bouleversements ont vu également des changements dans les ambitions de l’artiste; à une volonté d’expansion s’est substituée une volonté de consolidation des acquis, une idée de développement fut remplacée par une idée de stabilité, un désir de prestige fut supplanté par la satisfaction personnelle. Cette modification de son point de vue s’incarne notamment dans le regard que l’artiste porte sur les médias sociaux, dont la croissance a eu lieu en parallèle avec celle de son entreprise. L’idée d’image de marque et le mode de promotion qui en découle sont des principes qui ont été partiellement rejetés par l’entrepreneure dans son souci d’une création axée sur elle-même.

« J’ai eu la chance d’évoluer et d’avoir pu profiter de l’arrivée et de la montée des médias sociaux comme opportunité de visibilité. Je pense que je n’ai jamais assez profité de cette opportunité. Le marketing n’a jamais été mon focus, par contre, et je crois qu’on oublie aujourd’hui qu’une entreprise, ce n’est pas que du branding. Le produit peut parler de lui-même. » -Tamara Bavdek, fondatrice de This Ilk

 

Boucles d’oreilles Kalahari

Boucles d’oreilles Kalahari

 

Une conception au gré des courants

La conception des bijoux de This Ilk est intuitive, si ce n’est instinctive. C’est à la fois par le schéma et l’ébauche, les tempêtes d’idées et les compilations de fragments d’inspiration que s’élaborent les divers modèles se retrouvant dans la boutique en ligne de l’entreprise. Les matériaux, les textures, les reliefs, les lignes, les motifs et les aspérités guident l’artiste à travers son procédé réflexif l’amenant à explorer l’infinité des possibles qu’arborent la dentelle. La créatrice plonge à la recherche de pièces anciennes qui, par une perpétuelle quête d’originalité, deviennent des ornements contemporains avec quelques accents bohèmes. Les réalisations se veulent la recherche d’un équilibre entre le style et l’utilitaire, la forme imposante des bijoux étant compensée par la légèreté de la matière qui les compose, une combinaison ardemment recherchée par les amatrices de grandes boucles d’oreilles. Les bijoux, qui se dénotent par leur unicité, expriment bien l’audace qui semble animer leur conceptrice.

« Mis à part les matières souvent « vintage » que j’utilise, mes bijoux me ressemblent. J’aime surprendre dans les formes et matières. Je cherche le plus souvent à innover. […] Je ne crée pas des bijoux pour créer des bijoux. Je crée des bijoux pour créer quelque chose à la fois fonctionnel, qui me plait esthétiquement et que j’ai envie de porter. Je veux être fière de ce que je crée […] » -Tamara Bavdek, fondatrice de This Ilk

 

Boucles d’oreilles Andes

Boucles d’oreilles Andes

This Ilk est une entreprise se spécialisant dans la conception de bijoux qui, dans leur authenticité inclassable, se trouvent à être hors du temps et hors des lieux, à la confluence de divers courants et sources d’inspiration. Dégageant un style à la fois monumental et délicat, les pièces conçues par Tamara Bavdek représentent de véritables ornements tout en féminité qui résultent d’un travail pour repousser les limites de ce qui a déjà été fait.  

« [Mon entreprise m’apporte] certainement une fierté et de la gratitude, mais ça fait tellement partie de moi à ce point-ci […] [que] je ne me vois pas vivre autrement. Une de mes parties préférées est l’opportunité d’échanger avec d’autres créateurs lors d’événements et avoir la chance de voir mes clientes s’emballer quand elles viennent se choisir une pièce. Ne voulons-nous pas tous provoquer la joie chez les autres, surtout par le fruit de nos efforts? »

La créatrice Tamara Bavdek (Crédit photo : Bianca Lasenzaniro)

La créatrice Tamara Bavdek (Crédit photo : Bianca Lasenzaniro)

 

Pour plus d’informations sur l’entreprise, consultez sa fiche membre.

 

 

 

Révisé par Sandrine

Jeanne Desrosiers

Collaboratrice au blogue

Étudiante passionnée par l’écriture et l’art, Jeanne est la blogueuse derrière La Vitrine Artistique. Grande lectrice, elle s’adonne aussi à la fabrication de bijoux, à la couture et à d’autres loisirs créatifs. En admiration devant le travail des artistes, elle ne sait résister à la tentation d’entrer dans leur boutique et court les différents salons afin de découvrir de nouveaux créateurs.

Pour elle, les produits locaux sont des produits inestimables qu’il faut mettre en valeur. Elle espère amener les jeunes à s’intéresser davantage à ce milieu et à consommer ces produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre dès maintenant
et profitez de nos offres spéciales
Devenir membre