Notre magasin de Montréal est maintenant ouvert!

Publié le 8 novembre 2019
Par Anne-Marie Grondin

Blogue

Pur Om, zéro déchet et savon pour LUI

Au coeur de l'entreprise - Santé/Beauté

Quel bonheur de discuter avec Benoit Lacroix, l’entrepreneur derrière Pur Om, des savons écologiques, avec emballages sans plastique, 100% naturels et faits à la main localement. Des produits exclusivement adaptés pour l’homme autant par la qualité du savon que par ses couleurs. Cet homme d’affaires aux valeurs environnementales très ancrées et avec une écoute importante de ses besoins. Il est en affaires pour le plaisir d’offrir un produit qui répond aux besoins de sa clientèle et pouvoir travailler sur un projet qui le passionne. Laissez-vous séduire par ses produits !

Benoit Lacroix, fondateur de Pur Om

Un stage révélateur

Benoit prend conscience de l’impact sur l’environnement de tous choix de vie lors d’un stage en agriculture biologique. Il remarque un mode de vie axé sur la réutilisation (contenant de savon), l’achat en gros et la réduction d’articles à usage unique. Il se penche un peu sur le sujet et découvre qu’en tant que consommateur averti de produits naturels, les produits destinés aux hommes se font rares. Plus il approfondit sa recherche, plus il remarque que le branding des « soi-disant » produits masculins ne le rejoignent pas. L’idée de créer une gamme de produits pour homme commence à naître dans son esprit. Il faut dire que l’appel du monde des affaires est présent depuis un bout dans la vie de cet entrepreneur. Benoit a étudié en administration et travaillé dans le domaine des ressources humaines jusqu’à l’âge de 32 ans. Ce monde, ses tâches et même sa routine de travail l’amènent à se questionner puisque plus rien de tout cela convient à ses besoins. Le rythme effréné de la routine boulot-dodo doit cesser. « Je ne voulais plus travailler pour une entreprise, aller à des réunions où on nous demande toujours plus, de voir les employés au bas de l’échelle se démener tout en étant moins bien traiter… Je ne voyais plus le pourquoi de tout cela », explique Benoit lorsque nous discutons de la transition du monde du travail au monde des affaires. Il se lance donc comme coach oratoire afin de travailler selon ses valeurs et sa façon de faire. Puis, l’âge de 38-39 ans arrive et le goût du changement aussi. Il veut méditer, prendre du temps pour lui et puis Pur Om s’est pointé le bout du nez durant ce périple intérieur.

Bol et support à blaireau/rasoir

Partenariat et collaboration à succès

Bien entendu, l’élément déclencheur demeure la culture biologique qui a permis de lui ouvrir les yeux vers le renouvelable. L’environnement, et sa conservation, fait parti de sa vie et il s’intéresse grandement à ce sujet: maison écologique, produits naturels, etc. Lorsque Pur Om et l’idée de créer des savons se sont manifestés, Benoit a «  voulu trouver l’expertise dans le domaine de la fabrication de savons et [a] communiqué directement avec la directrice de la Savonnerie des Diligences afin de discuter avec elle », ajoute fièrement Benoit en présentant ce beau partenariat d’affaires. La directrice voulait une gamme pour homme depuis quelques temps. Donc, le développement de produit s’est tranquillement dressé. Ça l’a étél e premier point de vente des savons Pur Om. Ce partenariat est un des beaux succès de l’entreprise, puisque l’expertise de chacun est mise à profit afin de créer un produit qui répond réellement au besoin de la clientèle cible. Même chose du côté des boîtiers design pour conserver les savons qui est une collaboration avec un ébéniste de Sherbrooke.

Partenaire ébéniste à Sherbrooke

Développement local, une valeur d’entreprise

Cette entreprise mise sur l’achat local, les collaborations de proximité et la vente directe ! Il est primordial d’éviter les déplacements majeurs afin de contrer la pollution excessive de ceux-ci. Le marché est concentré sur le Québec ! Pur Om a plusieurs points de vente, maintenant rendu à une quarantaine, en plus de la boutique en ligne. Les livraisons se font au Québec et en Ontario, histoire de rester le plus local possible. Bien entendu, Benoit participe à des expositions et continue de se déplacer afin de faire connaître sa gamme.

Gestion de croissance

Il faut prévoir les commandes en conséquence des prévisions de vente puisque les produits sont remis en sous-traitance à la Savonnerie des Diligences. « Ça coûte cher démarrer un projet d’affaires, il faut investir beaucoup dans le développement afin de sortir des nouveaux produits et pouvoir les commercialiser », déclare Benoit sur l’enjeu monétaire. Pour lui, l’investissement est facile à faire puisqu’il croit en son projet, en son produit et en son succès. Il a donc sorti des REER pour financer son projet dès le début et continue de foncer afin de développer davantage sa marque de commerce. Il est rendu au stade où il doit doubler son nombre de produits commandés afin de répondre à la récurrence et l’ajout de nouveaux points de vente.

Clé du succès – l’équilibre

L’équilibre est important pour Benoit, que ce soit pour prendre du temps pour lui ou écouter ses besoins. Il se permet de ralentir la cadence lorsque son corps le réclame. La vieille mentalité de toujours travailler plus et de s’acharner au boulot est loin de sa mentalité personnelle. Il est à l’écoute de ses besoins et bien ancré à la terre. Il considère son «feeling» lorsqu’il prend ses décisions d’affaires comme un nouveau partenariat, un nouveau point de vente ou le développement d’un nouveau produit. Cet entrepreneur connait tellement de gens en affaires qui sont en burn-out et brûlés.« Je dois donc le sentir, je vais vers des endroits que je feel et j’évite de me pitcher dans le travail », invoque passionnément Benoit sur son approche et son maintien d’équilibre. De nos jours, c’est plutôt difficile de vivre sa vie selon ses besoins et ses valeurs lorsque le monde te dicte autre chose. Il admire les gens qui foncent vers leurs rêves, qui font ce qu’ils veulent faire, qui sont uniques et différents. « Je trouve ça de plus en plus cool et je cherche à m’entourer de gens comme ça, c’est ça qui m’inspire ». Concrètement, cet homme d’affaires a fait le choix de rarement travailler le weekend, de continuer à s’entraîner, de prendre congé lorsque plus fatigué, de changer d’air lorsqu’ils se sent « down » en allant prendre une marche dans la nature et même faire une activité qu’il aime. Tout ça dans le but de maintenir sa tête dans le travail lorsque c’est le moment.

Blaireau et crème à barbe Pur Om

Pur Om et ses projets

Plusieurs nouveaux produits mijotent puisque Benoit est à l’écoute de ses clients et de leurs besoins. Certains sont présentement en test. Pur Om teste seulement ses produits sur de braves hommes, jamais sur les animaux. Un nouveau produit tout juste sorti, le savon LE CLASSE, vient se joindre à l’OSÉ. La collection comprend donc deux savons, une crème à raser et un shampoing/revitalisant en barre, un ensemble support en bois pour le blaireau et le rasoir (de toute beauté !) et même un nouveau rasoir parmi les accessoires. Puis, pour les curieux et les patients, sachez que Benoit travaille sur son bébé, un déodorant unique, quelque peu révolutionnaire, 100% écologique. Celui-ci  demande un peu plus de recherche et développement pour répondre à tous ces critères. Suivez Pur Om pour rester à l’affût de l’évolution de cette entreprise !

Révisé par Sandrine

Anne-Marie Grondin

Collaboratrice au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre dès maintenant
et profitez de nos offres spéciales
Devenir membre