Visitez nous au Square du Quartier Dix30!

Publié le 13 novembre 2018
Par Marie-Ève Patry

Blogue

On a essayé la housse Chic Nomade co.

Famille - On a essayé

J’ai reçu ma housse Chic Nomade co. alors que j’étais enceinte de notre premier enfant. En tant que futurs parents, mon amoureux et moi ne voulions pas tomber dans le cycle infernal de la surconsommation, qui peut facilement frapper les parents en devenir. Notre règle : tout ce qui entrait chez nous devait être usagé, utile et écolo. Je n’ai pas été déçue.

J’ai accouché de notre fille au début du mois d’août. Ma housse cinq en un Chic Nomade a trouvé sa place dans ma valise d’hôpital. Oh ! comme j’étais heureuse d’avoir pensé à l’apporter ! J’ai pu la tester dès le lendemain de l’arrivée de notre bébé. De nature pudique, j’ai pu me couvrir lors de mes séances d’allaitement lorsque nous avions des visiteurs dans la chambre. Puis, à notre sortie de l’hôpital, hop ! sur la coquille afin de protéger bébé du soleil. J’ai su à ce moment-là que ma housse Chic Nomade deviendrait un de mes accessoires préférés. 

La housse Chic Nomade, c’est quoi?

Je comprends maintenant pourquoi l’entreprise s’appelle Chic Nomade co. Le produit est à la fois élégant, polyvalent et discret. Il ne prend pas de place, ce qui fait qu’on peut aisément le glisser dans le sac à couches ou même dans notre sac à main. On peut l’apporter partout. Je pense notamment au voyage en famille que nous sommes en train de planifier. Ma housse aura sans aucun doute sa place avec nous dans l’avion.  

À la base, la housse Chic Nomade devait servir à recouvrir la coquille afin de créer un petit cocon d’intimité pour bébé. Puis, l’idée qu’elle pourrait également servir de châle d’allaitement a germé dans la tête de l’entrepreneure. De fil en aiguille, la housse est donc devenue un indispensable accessoire cinq en un, servant également de recouvre-balançoire, de recouvre-panier d’épicerie et de couverture pour rots. Mais la housse Chic Nomade, c’est beaucoup plus que ça.

Voici en vidéo ses diverses fonctions :

Testée et approuvée

Comme j’ai reçu ma housse Chic Nomade en cadeau, je n’avais aucune attente. Même que ma crainte était de l’oublier au fond d’un tiroir, sans trop savoir quoi en faire. Comme je m’étais trompée ! 

Chic Nomade co. fabrique la seule housse pour coquille approuvée sécuritaire pour la température. Notre fille est née en pleine canicule, et, au début, j’avais peur qu’elle ait trop chaud sous la housse. Eh non ! Cette dernière a été confectionnée pour créer un effet cheminée qui expulse l’air par le trou du haut. De plus, le tissu léger et fluide permet à bébé de bien respirer.  

Par ailleurs, mon copain et moi sommes des adeptes du porte-bébé. Notre fille a déjà parcouru plusieurs kilomètres, bien collée contre papa ou maman. Mais en plein été, le soleil frappe fort. Durant nos promenades quotidiennes, je recouvrais mes épaules et le porte-bébé de ma housse Chic Nomade, et voilà que ma fille se trouvait à l’abri des rayons. Lorsque l’automne est arrivé et que le vent est devenu plus frisquet, ma housse Chic Nomade est alors devenue une protection contre le vent et le froid. 

Ce que j’apprécie beaucoup de cet accessoire, c’est qu’il garde ma fille à l’abri des microbes ainsi que des mains ou regards indiscrets. Un bébé tout neuf, ça attise la curiosité ! À l’épicerie, au centre d’achats, en camping, les gens sont curieux. Avec la housse sur la coquille, les plus importuns osent moins. De plus, les stimuli auxquels le bébé est exposé sont diminués, facilitant ainsi son repos ou son sommeil. Génial ! 

J’aime aussi énormément la fonction châle d’allaitement. Je ne suis pas tout à fait à l’aise d’allaiter en public. Même devant mes amis ou des membres de ma famille, je préfère me retirer lorsque vient le moment de nourrir ma fille. Par contre, avec ma housse, je me sens de plus en plus confiante. Des invités à la maison ? Pas de problème, je sors ma housse et c’est réglé. Contrairement à d’autres foulards d’allaitement que j’ai essayés, la housse Chic Nomade, puisqu’on l’enfile comme un chandail par-dessus la tête, reste bien en place et couvre parfaitement. De plus, le tissu est doux pour la peau de bébé.   

Ma fille étant encore toute petite, je n’ai pas eu la chance de tester la housse pour recouvrir une balançoire ou un panier d’épicerie. Aussi, je préfère ne pas m’en servir comme couverture pour rots. J’utilise plutôt un vieux linge. Mais à l’étranger ou sur la route, pour voyager léger, je n’hésiterais pas à l’utiliser. Elle pourrait même servir de petite couverture dans l’avion, un peu à la façon d’un sac de couchage.  

Élément non négligeable, la housse Chic Nomade a du style. On peut la choisir unie ou se laisser tenter par un modèle plus coloré, comme le mien, la Tropical Storm. Entièrement faite au Québec à partir de matériaux de haute qualité, la housse Chic Nomade est un produit que toute maman devrait posséder. Sérieusement, je ne me passerais plus de la mienne. Elle est douce et durable, et ses fibres écologiques n’irritent pas la peau. C’est un élément essentiel à considérer, selon moi. 

Où se la procurer?

La housse Chic Nomade peut être achetée en ligne, directement sur le site Web de l’entreprise. La livraison s’effectue en trois jours, au coût de quatre dollars. Le modèle de base est en vente à quarante-cinq dollars, et on peut se procurer le modèle en fibres de bambou pour cinquante-cinq dollars, ainsi que certains autres modèles, dont le Van Gogh, un de mes coups de cœur. C’est un prix très raisonnable, étant donné la très grande qualité et la polyvalence du produit. 

On peut aussi se procurer la housse dans certains points de vente, dont la boutique Signé Local à Brossard. 

Fait intéressant, la housse de bambou Chic Nomade est la seule housse au Canada à être confectionnée à partir de tissus de haute performance et de longue durée qui respectent les normes Oeko-Tex Standard 100. Un gros plus selon moi !   

Maintenant, le plus difficile pour vous sera de choisir parmi la variété de housses offertes. Vous laisserez-vous tenter par un modèle uni comme le nouveau modèle d’automne, le Lèvre Rouge, ou par un modèle plus coloré comme le Indiana ? Pas si évident, hein ? On les voudrait toutes ! 

 

 

 

Révisé par Mélanie

Marie-Ève Patry

Collaboratrice au blogue

Produit québécois issu de la Vallée-de-la-Gatineau en Outaouais, Marie-Ève a grandi sur une ferme laitière, auprès de parents qui prônaient l’achat local et la simplicité volontaire bien avant que ces pratiques ne gagnent en popularité. Femme d’opinion et de principe, c’est en revenant s’établir dans son patelin en 2010 qu’elle constate à quel point la survie des régions de sa province est menacée. Elle poursuit alors une prise de conscience amorcée quelques années auparavant, qui la pousse à faire des choix éclairés en matière de consommation.

Titulaire d’un baccalauréat spécialisé en lettres françaises, Marie-Ève a sa propre entreprise de services linguistiques : Crypto révision. C’est ainsi qu’elle peut chaque jour repousser ses limites, tout en vivant de sa passion, la langue française. Par le biais du blogue de Signé Local, elle espère transmettre aux lecteurs son amour des produits québécois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre dès maintenant
et profitez de nos offres spéciales
Devenir membre