Notre magasin de Montréal est maintenant ouvert!

Publié le 27 février 2018
Par Katy Duclos

Blogue

Not Sew Strange, la touche unique

Au coeur de l'entreprise - Famille

Quand tout nous parait si identique dans les boutiques pour enfant, découvrir Not Sew Strange devient un incontournable. Pourquoi? C’est simple, pour accueillir dans notre décor une touche scandinave et minimaliste en tout point unique.

Je me rappelle encore les heures de magasinage qui se sont écoulées pour trouver ce qui allait rendre la chambre de mon enfant unique. Je souhaitais tellement que la déco soit à notre image.

Si vous êtes comme moi, vous savez que cette pièce est le reflet de nos aspirations. C’est le lieu où naitront de doux et précieux moments dans quelques mois. Notre lieu préféré pour regarder bébé grandir.

Enfin un produit qui se distingue

J’ai tout de suite été charmée par l’harmonie des motifs et couleurs utilisés. Je suis une adepte finie du noir et blanc. En quelques photos, j’étais conquise ! J’aurais tant aimé découvrir cette belle entreprise quand je me flattais le petit bedon pour la première fois… il y a 10 ans déjà !

J’ai eu le plaisir d’échanger avec Julie pour que vous aussi vous ayez le bonheur de découvrir la créatrice qu’elle est devenue au fil des années. 20 ans dans le domaine de la mode, ce n’est pas rien.

Son déclic

Alors qu’elle était enceinte de jumelles, Julie ne trouvait pas ce qu’elle voulait dans le rayon de la chambre pour enfants. Tout lui semblait identique. Le noir et le blanc n’étaient pas une option que l’on pouvait envisager pour un décor d’enfant. Elle a donc décidé de créer elle-même ce dont elle rêvait.

Chose certaine, le résultat fit rapidement l’envie de tous. Quand les demandes ont commencé à s’accumuler, il n’y avait plus de doute, elle devait rendre ses créations accessibles à tous.

La petite Scarlett l’ours

Sur sa boutique Etsy, on peut y trouver la poupée Scarlett l’ours. Celle qui a été créée pour ses filles pour Noël. Elle fait maintenant partie de sa collection. J’aime son style moderne et pas trop enfantin. Pour les petits hommes, on y retrouve Victor le loup. Quel beau résultat encore! Je parie que votre petite l’aimerait beaucoup, autant que votre petit mec.

Ce qui la différencie dans son industrie

Le look scandinave se veut épuré, doux, apaisant et minimaliste. On s’amuse avec les formes géométriques, on intègre le noir et le blanc. On agence le tout avec le bois ou même le cuivré. Elle fait aussi des choix écoresponsables en utilisant, pour ses poupées, du coton 100 % biologique et de la fibre de polyester recyclée. Les entreprises qui font ces choix ont de quoi être fières.

Ce qui mijote pour la prochaine année

Elle désire assurément créer de nouveaux modèles, offrir de nouveaux produits. Quand je lui ai demandé où elle se voyait avec Not Sew Strange dans 5 ans, elle a vivement répondu «d’en vivre à temps plein». Pour le moment, comme on en a discuté, c’est l’équilibre qui compte. Son emploi à temps partiel lui permet de continuer de créer et d’imaginer la suite à son rythme tout en étant présente pour ses jumelles. Si j’étais vous, j’irais tout de suite suivre sa page Facebook pour ne rien manquer.

Not Sew Strange

Crédit: Michelle Little | Styliste : Autumn Wood

Moment de fierté

Quand on apprend qu’on se distingue par sa création, il n’y a pas d’autres mots que fierté qui me vient en tête. Julie a eu le bonheur de voir son petit hibou remporter sa place dans le magasin grande surface La Baie dans le cadre d’un concours organisé par le Drake general store et chez Etsy. L’appel était ouvert à tous les créateurs canadiens qui souhaitaient soumettre leurs idées et modèles uniques de souvenirs 100 % canadiens qui représentent bien notre nation. Elle nous a donc représentés fièrement en 2017 !!!

Ce qu’on doit absolument savoir

Le sur mesure «le custom» la passionne complètement. Partir d’un motif, d’une image, d’un item déjà acheté pour la chambre et même d’un numéro de pot de peinture, c’est ça qu’elle aime. Osez placer votre demande spéciale, vous pourriez être totalement impressionné! C’est l’unique à votre portée.

Une anecdote coûteuse

Comme je suis bien curieuse, j’ai eu envie de nous obtenir une petite anecdote. Cette dernière nous rappelle comment tout peut arriver quand on est entrepreneur. C’est lors de la grève de Postes Canada qu’elle s’est produite, alors qu’elle devait acheminer une commande en Angleterre, Julie a dû se retourner vers la compagnie Fedex. La facture a été plus que salée: 177$. On n’a pas vraiment le choix dans ce temps-là. Ce n’est pas le temps de chercher des excuses surtout quand le service à la clientèle est une priorité pour Julie.

Qui s’arrache ses créations ?

Elle vend très souvent aux États-Unis, entre autres, me dit-elle et le Texas est un très bon marché pour elle. Ses créations se sont aussi promenées outre-mer en passant par l’Europe et même l’Australie.

Pour cette première entrevue, je suis plus qu’heureuse d’avoir trouvé une designer d’exception comme Julie. Il est maintenant temps pour vous de vous offrir un décor sur mesure.

Chère Julie, je te souhaite tout le succès que tu mérites et de beaux projets pour 2018.

Je termine en citant sa phrase motivante : « I can do hard things » !

 

Et pour en savoir plus sur cette unique entreprise, rendez-vous sur le page de membre!

Couverture: Crédit: Michelle Little | Styliste : Autumn Wood

Katy Duclos

Collaboratrice au blogue

Maman de deux garçons, Katy a réalisé en 2015 que l’entrepreneuriat l’habitait complètement. Toujours prête à découvrir et apprendre de nouvelles choses, elle se lance des défis avec une belle naïveté. Sans cette dernière, elle ne serait sans doute pas propriétaire d’un blogue depuis maintenant 4 mois: Maman a un blog. Sa motivation : Donner aux femmes entrepreneures une communauté qui saura leur apporter du soutien, du réconfort et des ressources pour faire face aux premières années comme entrepreneure.
Son intérêt pour la rédaction web s’est développé plus particulièrement au cours de la dernière année. Récemment formée en rédaction efficace pour le web, elle souhaite motiver les entrepreneurs à mettre du piquant dans leurs écrits en développant une relation avec leur clientèle. Pourquoi elle ressent le désir d’écrire pour Signé Local ? Simplement parce qu’elle a été charmée par le talent et la force des entreprises québécoises lors de sa participation comme photographe à une Vague de concours organisée par Veille sur toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre dès maintenant
et profitez de nos offres spéciales
Devenir membre