Visitez nous au Square du Quartier Dix30!

Publié le 6 juin 2019
Par Geneviève Girard

Blogue

Mode de vie 360 : une entreprise boostée et vitaminée

Au coeur de l'entreprise - Bouffe d'ici

Avec la saison estivale qui se pointe à l’horizon, j’ai parcouru le répertoire des membres Signé Local afin de dénicher une entreprise rafraîchissante. Par ses valeurs (et pas que nutritives) et sa couleur vibrante (je ne parle pas seulement des jus), je me suis préparée à rencontrer virtuellement Anne-Marie Roy, présidente-fondatrice de l’entreprise Mode de vie 360. Au fil de notre discussion, j’ai dégagé trois qualités entrepreneuriales à côté desquelles le nom de la femme d’affaires pourrait apparaître dans la définition du dictionnaire.

Initiative : avoir la naïveté de se lancer

Comme quoi le parcours menant à l’entrepreneuriat se dessine pas à pas, Anne-Marie a navigué sans GPS avant de fonder l’entreprise qui commercialise des jus crus pressés à froid faits à partir d’ingrédients locaux. À la suite de ses études universitaires en études cinématographiques, elle a œuvré dans ce milieu à son compte plusieurs années, en plus d’y enseigner. Ensuite, mon interlocutrice me confie « qu’après être devenue maman, pour différentes raisons, j’ai choisi de lancer ma première entreprise dans le monde de l’événementiel. J’y ai beaucoup appris, mais j’étais seule et le travail d’équipe me manquait énormément. Ça fait partie de moi, je suis une fille d’équipe! »

Mode de vie 360

Anne-Marie Roy

« J’ai toujours su. J’étais convaincue d’être une entrepreneure. Mais pour moi, faire mes classes dans la grande entreprise était un passage obligé. J’avais la job dont tout le monde rêve, avec des défis stimulants, un gros salaire, des opportunités de voyage d’affaires. » La fondatrice qui est motivée par le développement du plein potentiel des personnes a trouvé son idée d’affaires dans son entourage : « à ce moment, quelqu’un de mon cercle connaissait des problèmes de santé et elle a fait le choix de modifier son alimentation et a connu un succès enthousiasmant. » Le jus de fruits et de légumes sans agent chimique et sans sucre ajouté s’est alors présenté à l’entrepreneur comme une occasion à saisir qui répondait bien au besoin de prendre soin de soi simplement.

Résilience: pivoter pour évoluer

Après plusieurs mois de recherche et développement, Anne-Marie a élaboré les recettes des jus qui sont maintenant fabriqués en usine à Saint-Hyacinthe en utilisant des fruits et légumes d’ici. En plus de maximiser la teneur en vitamines et nutriments, l’approvisionnement local est aussi une question de valeurs. C’est avec l’aide d’une partenaire d’affaires que l’entrepreneure a choisi de démarrer cette entreprise. « Ma première idée était d’ouvrir un bar à jus, mais j’avais avec moi une associée qui avait une expérience incroyable en vente et marchandisage. On a donc choisi de se lancer dans la commercialisation des jus embouteillés. Distribuer un produit réfrigéré périssable comporte un lot de défis et j’avais toujours en tête mon envie d’avoir pignon sur rue. » Ainsi, les différences de vision dans le développement de l’entreprise incitent naturellement les femmes d’affaires à se dissocier.

La fondatrice a étudié avec soin différents modèles d’affaires qui permettraient la pérennité de son entreprise. C’est après avoir lu sur les modèles américains et anglais que le choix de l’omnicanal s’est fait. « La diversification des canaux de distribution est une stratégie d’affaires qui me plaît beaucoup. En alliant la vente en ligne, la vente au détail et le pignon sur rue, Mode de vie 360 est une entreprise complète, vivante et qui me permet d’être près de mes clients. » Pour nourrir le lien entre les consommateurs et elle, Anne-Marie met en ligne des articles de blogue et des vidéos en lien avec l’alimentation, l’activité physique et le bien-être.

Mode de vie 360

Créativité : se questionner sans cesse

« À la base, le nom de l’entreprise a été choisi pour qu’il soit générique. Je vois Mode de vie 360 comme un parapluie qui chapeaute différentes initiatives en lien avec les saines habitudes de vie et l’équilibre. Je suis ambitieuse! » La créativité cumulée à la résilience de l’entrepreneure résulte en une gestion agile au sein de Mode de vie 360. Pour l’aider à garder le cap vers ses objectifs, Anne-Marie reçoit l’appui d’un mentor et d’amis qui savent l’écouter et la conseiller. « Je suis bien entourée, il n’y a pas de doutes. Quand on se lance, il ne faut pas avoir peur de chercher les ressources, de poser des questions. »

« Après avoir mis fin à mon premier contrat d’associées, j’ai eu l’opportunité de m’unir avec une personne complémentaire. Ensemble, on a pris la décision de lancer un pub santé, le Black and Blond qui ouvrira très bientôt au 2015 boulevard Rosemont. Ce sera un endroit qui prône l’équilibre. Nous servirons des repas et collations santé, mais ce sera aussi possible d’y prendre un verre. Il y aura des produits sans alcool, d’autres faibles en calories et sucres. Ce sera du jamais vu. »

L’envie de créer de nouveaux jus et de diversifier les produits en ligne et dans la vingtaine de points de vente est bien présent chez la fondatrice. « On lancera très bientôt une nouvelle recette, quelque chose qu’on ne faisait pas encore. Ce sera un smoothie protéiné. Nous aurons également des collations et d’autres produits non périssables dans le court/moyen terme. » Pas de doute, la croissance de cette entreprise sera soutenue par une entrepeneure dont le sens de l’initiative, la résilience et la créativité ne seront pas à court d’énergie!

 

 

 

 

Révisé par Marie-Pascale

Geneviève Girard

Collaboratrice au blogue

De petite campagnarde à étudiante à la maîtrise en administration publique à l’ÉNAP, l'aventure de Geneviève a commencé dès l’âge de 5 ans, alors qu'elle créait sa première entreprise de cabanes d’oiseaux l’espace d’un été.

Puis, en 6e année, Geneviève mettait sur pied un journal étudiant et devenait rédactrice en chef. À 15 ans, elle se lançait à la recherche de commanditaires pour sa première campagne de financement. À 19 ans, elle participait à son premier congrès en politique et militait pour le développement régional. Dès la fin de son bac, elle s'est impliquée à titre de secrétaire dans un C.A. et en est devenue présidente l’année suivante. À 26 ans, Geneviève décrochait l’emploi idéal qui lui permettrait d’être en contact avec de jeunes entrepreneurs motivés à faire évoluer la société et de faire la promotion du développement économique régional.

À travers tous ces projets, Geneviève prend le temps de parcourir les routes du Québec pour y découvrir les entreprises qui s’y cache. Adepte d’agrotourisme et de découvertes culinaires, elle est une cliente assidue des différents marchés publics. L’achat local représente pour Geneviève une occasion de déployer l’entrepreneuriat québécois et de faire des découvertes passionnantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre dès maintenant
et profitez de nos offres spéciales
Devenir membre