Visitez nous au Square du Quartier Dix30!

Publié le 14 mars 2019
Par Viviane Rivard

Blogue

Maison Lenko : le lin sous son plus beau jour

Au coeur de l'entreprise - Décoration

Accomplir les tâches quotidiennes comme la vaisselle et l’épicerie, ce n’est pas toujours amusant. Il faut trouver des manières de les rendre plus motivantes. Marketa Kopal souhaitait trouver des produits textiles pour la maison agréables à utiliser. C’est la raison pour laquelle elle a fondé Maison Lenko une marque de produits textiles en lin pour toute la maison, utile et durable, il y a deux ans.

Le lin, un choix bien pensé

Marketa est vétérinaire de formation. Maison Lenko est née l’année où elle a arrêté la pratique. Elle n’a aucune formation en entrepreneuriat ou en textile, mais elle s’est beaucoup renseignée sur le sujet et sa passion se ressent lorsqu’elle en parle. Elle tenait à offrir un produit qui, du début de son cycle de vie jusqu’à la fin, allait la satisfaire.

Maison Lenko

Marketa Kopal, fondatrice de Maison Lenko

Elle a donc choisi de travailler avec le lin. Le lin est une fibre naturelle des plus durables et elle est biodégradable en fin de vie. Marketa m’a avoué être incapable de se fermer les yeux sur la façon dont sont fabriqués la majorité des tissus. Il faut savoir que l’industrie du textile est une des industries les plus polluantes et les plus désastreuses pour l’environnement. Le lin était alors le choix tout désigné selon elle puisque c’est une culture qui n’a pas ou qui a peu besoin de pesticides et d’herbicides.

Les influences de l’Europe

Marketa tenait à sélectionner un lin européen pour sa confection, puisqu’au Canada le lin est principalement cultivé pour la graine. Lorsque Marketa a fait la recherche d’un fournisseur en Europe, elle en a trouvé un dans sa ville natale en République tchèque, où son père ingénieur textile a jadis travaillé. D’ailleurs, Maison Lenko vient de « Len », qui veut dire lin en tchèque, et de Ko, pour Kopal, son nom de famille. L’entrepreneure considère son projet un peu comme son quatrième bébé.

Marketa conserve aussi de ses origines la capacité des européens à penser en fonction de leur style de vie. Plusieurs produits existaient autrefois et reviennent aujourd’hui à la mode. Il n’y a qu’à penser aux sacs en filet pour l’épicerie. C’est loin d’être l’invention du siècle puisque la grand-mère de l’entrepreneure en utilisait il y a bien longtemps. Pour Marketa, l’innovation passe par un regard en arrière : ce qui s’est déjà fait de bien et les apprentissages qu’on peut en tirer !

Maison Lenko

Le zéro déchet au cœur de l’entreprise

Sa couturière et elle conçoivent les produits de manière à ce qu’il n’y ait aucune perte de tissu. Marketa affirme fièrement qu’en deux ans presque rien n’a été jeté. Les plus petits morceaux sont gardés pour faire de la rembourrure et les plus gros servent pour des échantillons. Au-delà de simplement vendre ses produits, l’entrepreneure a aussi un désir d’éduquer les gens à choisir ce dont ils ont vraiment besoin et à préférer des objets de qualité.

Maison Lenko

Dans cette optique, elle souhaite que ses produits offrent un maximum de possibilités. Par exemple, son tablier a des ganses lui permettant de le porter en tablier croisé ou à la taille en tablier bistro. Marketa ne choisit pas de confectionner un morceau simplement par envie, mais plutôt pour qu’il ait plusieurs utilités et qu’il soit durable.

L’importance des relations humaines

L’aspect local pour Marketa passe d’abord par les relations interpersonnelles. Elle souhaite faire affaire avec des gens qu’il est possible de rencontrer à l’occasion. La relation entretenue avec un client ou avec un fournisseur est importante pour elle et doit être agréable. Lorsque Marketa me parlait de ses projets, son amour des relations humaines se ressentait. En effet, l’entrepreneure aimerait ouvrir une succursale à Prague. Comme la matière première provient de cette région, le produit, fabriqué au Québec, serait local là-bas ainsi qu’ici. Cela correspond aux valeurs véhiculées par l’entreprise : on peut être partout dans le monde, mais dans le respect des traditions d’où on se trouve.

Maison Lenko

Marketa ouvrira prochainement une boutique-atelier à La Présentation. Avec Maison Lenko, l’entrepreneure souhaite apporter sa couleur à son rang agricole où il n’y a que des champs et des entreprises agroalimentaires. Restez à l’affût puisque l’entreprise lancera prochainement une collection de vêtements et pour avoir vu un des morceaux, vous voudrez en posséder. Ils sont simples, réfléchis et délicats, à l’image de l’entrepreneure passionnée que j’ai rencontrée !

Pour plus d’informations sur l’entreprise, consultez sa fiche membre.

 

 

 

Révisé par Mélanie

Viviane Rivard

Collaboratrice au blogue

Étudiante à la maîtrise en communication marketing, Viviane a pris conscience du pouvoir qu'elle a en tant que consommatrice. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle choisit le plus possible des produits locaux. Lorsqu'elle n'est pas en train de visiter un nouveau coin de pays, on peut la retrouver chez elle, accompagnée de son chat, en train de se faire un masque. Elle a un plaisir coupable pour les soins de beauté, mais elle tente tout de même d'avoir un côté minimaliste et de ne pas trop en avoir.

Elle est fière de dire qu'elle vient du Québec et encore plus fière de tout ce que nous arrivons à produire et fabriquer ici. Elle est d'ailleurs d'avis que d'écrire dans ce blogue, sera un peu sa façon à elle de faire connaître tout ce dont nous sommes capables, parce qu'elle croit fermement que dans les pots locaux, il y a les meilleurs onguents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre dès maintenant
et profitez de nos offres spéciales
Devenir membre