COVID-19: Nos produits locaux livrés chez vous, commandez en ligne!

Publié le 12 mars 2020
Par Véronique Allard

Blogue

Le plaisir de créer, avec Sofs

Au coeur de l'entreprise - Décoration - Famille

Créer offre la possibilité pour Sophie Marcoux de faire ce qu’elle veut et d’explorer de nouvelles avenues. Grâce son entreprise Sofs, elle peut ainsi laisser libre court à son imagination en offrant des produits uniques et différents de ce que l’on a l’habitude de voir. 

Sofs propose principalement des patrons imprimés pour réaliser soi-même ses objets décoratifs en papier et en bois. Bien qu’aujourd’hui elle mette surtout de l’avant le côté 3D, le parcours d’entrepreneure de Sophie a commencé en 2008 avec les sacs et les pochettes en tissu. Curieuse de nature, elle s’est ensuite intéressée à différents types de loisirs créatifs. Cela a amené Sofs à beaucoup évoluer au fil du temps et plusieurs produits se sont donc ajoutés à sa boutique. 

Une créatrice aux intérêts multiples

Sophie est une touche-à-tout, que ce soit dans l’art ou dans la vie en général. Elle a un profond désir de créer et elle adore utiliser de multiples techniques. On peut le constater lorsqu’on visite son site web, qui se divise en trois volets principaux : Paper Planet (papier et design graphique), Fabric Sphere (tissu) et WoodLand (bois).

Cette ancienne skieuse professionnelle a également étudié en psychologie et a longtemps travaillé comme gestionnaire. Un parcours bien hétéroclite, mais très utile, car grâce à ce bagage, elle a appris les bases pour gérer son entreprise! De plus, son expérience d’athlète l’a amenée à développer son côté autodidacte, étant donné qu’elle voyageait beaucoup durant l’année scolaire et devait se débrouiller à apprendre la matière par elle-même.

Sophie Marcoux, fondatrice de Sofs

Faire le grand saut

Après avoir démissionné de l’emploi de gestionnaire qu’elle occupait depuis plus de 15 ans, Sophie a commencé à se consacrer à temps plein à Sofs en 2018. Incertaine de vouloir faire le saut, c’est après une longue réflexion et une crainte de regretter de ne pas l’avoir fait qu’elle a choisi de foncer. «Même si je savais que je devais un jour trouver quelque chose qui m’apporterait plus d’épanouissement personnel, je n’avais pas la force de faire le saut», explique-t-elle. C’est lorsqu’elle obtient une promotion au travail qu’elle fait la constatation qu’elle «[s’]éloigne de plus en plus de qui [elle] est et de la vie qu’[elle] veut vivre.»  Son changement de carrière a porté fruit, car bientôt à l’âge de 50 ans, Sophie a enfin trouvé ce qu’elle voulait vraiment faire de sa vie!

Apprendre à devenir entrepreneure

Bien que Sofs existe depuis plus de dix ans et que les affaires vont très bien, être entrepreneure comporte son lot de défis pour Sophie Marcoux. Sa curiosité et son désir d’apprendre lui permettent de bien jouer son rôle et d’acquérir les connaissances nécessaires pour faire rouler son entreprise. Elle me confie que «faire de l’argent» avec Sofs n’est pas la partie qu’elle préfère le plus gérer. Ce qui l’allume le plus, c’est de partager le plus possible ses créations. Heureusement, Sophie est bien entourée pour l’aider en affaires :«j’ai des amis super généreux qui m’enseignent toute sorte de choses qui m’aident dans la vente».

Des projets plein la tête

Débordante d’idées, Sophie se dit qu’elle doit faire attention de ne pas trop s’en mettre sur les épaules pour être sûre de bien exceller dans ce qu’elle fait déjà. Éventuellement, elle aimerait beaucoup intégrer de nouveaux produits 3D, comme des animaux géants en bois et en métal, et des objets en céramique. De plus, elle s’intéresse à l’électronique, une technologie qu’elle aimerait explorer dans le futur afin de concevoir divers objets animés. 

En lui demandant quel serait son rêve, l’entrepreneure m’a fait part d’un projet qu’elle a en tête depuis plusieurs années. «J’aimerais un jour ouvrir un « makerspace » (atelier de fabrication numérique), mais plus artistique et axé sur la décoration intérieure. Un immense espace avec plusieurs sections et outils où les gens pourraient être membre, acheter des matériaux et vendre leurs items».

Les créations Sofs se retrouvent en ligne et dans plusieurs boutiques au Québec, de même que dans quelques boutiques ailleurs au Canada. L’entrepreneure demeure ouverte à élargir ses points de vente, mais pour le moment, la vente locale lui convient parfaitement!

 

Pour en découvrir davantage sur l’entreprise, visitez sa fiche membre.

 

 

 

Révisé par Marie-Pascale

Véronique Allard

Collaboratrice au blogue

C’est de part son amour pour les créateurs québécois et de sa passion pour l’écriture que Véronique a voulu se joindre à l’équipe de Signé Local. Toujours la tête pleine d’idées et de
projets, elle a organisé pendant quelques années son propre marché d’artisans, en même temps qu’elle gérait sa petite entreprise de bijoux de fantaisie. Aujourd’hui, elle consacre une
bonne partie de son temps libre à la rédaction web, via son blogue Miss Vay où elle joue le rôle de rédactrice en chef, ainsi que pour d’autres plateformes quand l’occasion se présente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre dès maintenant
et profitez de nos offres spéciales
Devenir membre