COVID-19: Nos produits locaux livrés chez vous, commandez en ligne!

Publié le 3 juin 2020
Par Véronique Allard

Blogue

De la forêt à l’assiette, avec Jérémie Postel: Les produits du sapin

Au coeur de l'entreprise - Bouffe d'ici

Aromate réconfortant au goût prononcé et médicament naturel aux mille vertus, le sapin baumier pousse en abondance au Québec et pourtant, c’est encore une ressource qui n’est pas utilisée à son plein potentiel. Jérémie Postel, ancien paysagiste et passionné de la forêt, en sait beaucoup sur tout ce qu’il a à offrir. Le jeune homme parcourt les forêts mixtes sutonnoises pour y cueillir de jeunes pousses de sapin baumier afin de concocter des produits bénéfiques et savoureux. Voici la petite histoire de l’entreprise Jérémie Postel : Les produits du sapin, avec qui j’ai eu le plaisir de m’entretenir récemment.

De passion à gagne-pain

Jérémie et sa conjointe ont toujours eu l’habitude de travailler avec les plantes, elle qui est herboriste et lui qui a étudié en biologie, écologie et foresterie. Il fabrique depuis plusieurs années son propre miel de sapin, pour sa consommation personnelle et pour son entourage, friand de ce produit peu commun. À ce moment, Jérémie n’avait ni le temps ni l’intention de se lancer en affaires. Toutefois, un ami l’a un jour convaincu de participer à un marché de Noël pour y vendre son miel. C’est ainsi, en 2014, qu’il a fait ses premiers pas dans le monde de l’entrepreneuriat, à temps partiel.

Comme son miel de sapin suscitait beaucoup d’engouement chez les gens, sa production augmenta progressivement d’année en année. Ce n’est qu’à l’automne 2019 que Jérémie Postel quitte son emploi pour consacrer tout son temps à son entreprise.

 

À la découverte des produits du sapin

Le miel de sapin mérite d’avoir une plus grande place dans les garde-mangers québécois. Cette combinaison à la fois douce, sucrée et boisée s’avère être parfaite pour savourer avec les viandes et fromages. Jérémie énumère de nombreuses façons de savourer le miel de sapin : «C’est excellent sur du saumon cuit au four, sur une tranche de pain grillée garnie d’une figue et de fromage de chèvre fondu, ou bien pour caraméliser des pommes dans un dessert». De plus, c’est un délicieux remède pour combattre bien des maux du quotidien, le miel et le sapin ayant de nombreuses propriétés médicinales.

 

Le miel de sapin s’obtient en macérant de jeunes pousses de sapin dans du miel. Celles-ci sont prélevées à la main en juin, alors qu’elles sont encore tendres et qu’il est plus facile de récupérer toute leur valeur nutritive. N’étant pas apiculteur, Jérémie collabore avec son ami David de la Ferme Api de Mansonville, qui lui fournit un miel riche représentant toute la variété florale de la région. Pendant quelques mois, la saveur et les nutriments du sapin sont absorbés par le miel par le principe de l’osmose : «Comme le miel contient beaucoup moins d’eau que la pousse de sapin, il va donc naturellement aspirer l’eau de celle-ci. Et par le fait même, le miel va également récupérer une bonne partie de la sève, des vitamines et des minéraux de la plante», explique Jérémie.

Depuis 2019, il propose également le kombucha de sapin, qu’il produit en association avec Sencha Kombucha à Cowansville. Ne gaspillant rien, il récupère les pousses de sapin qui auront confit dans le miel pour aromatiser son kombucha. Comme pour le miel, Jérémie collabore avec des producteurs qui lui permettent de développer les produits qu’il a en tête en s’appuyant sur leur expertise et en créant, du même coup, de belles relations humaines. «Je veux vraiment développer le plus de collaborations possible et mettre en place un maillage. Plus mon réseau sera grand, plus je m’assois sur quelque chose de sécuritaire».

 

Kombucha de sapin

 

Une exportation éventuelle?

L’entrepreneur a également planifié exporter ses produits, projet qui est malheureusement mis sur la glace pour 2020, pandémie oblige. Bien qu’il n’avait pas l’intention d’exporter au départ, des collègues derrière des compagnies québécoises dont la réputation n’est plus à faire lui ont suggéré cette astuce : «La stratégie pour développer sa marque au Québec, c’est de passer par l’international, pour ensuite revenir ici. Si tu es reconnu à travers le monde, ce qui prend peu de temps [quand on parle d’un produit du terroir québécois], tes ventes vont exploser au Québec!»

Jérémie ne se limite pas qu’au sapin et compte bien introduire éventuellement d’autres produits. «Mon but est d’acquérir une terre avec des sapins, des animaux, des arbres à noix et d’autres plantes, dont le sureau, afin d’avoir une gamme plus diversifiée de produits qui mettent en valeur notre patrimoine». Il rêve également du jour où les Québécois verront les produits du sapin de la même façon que le sirop d’érable et qu’ils partiront eux aussi à la recherche de pousses de sapin dans les forêts.

Le miel de sapin de Jérémie se retrouve sur la boutique de Signé Local. Pour se procurer du kombucha de sapin ou pour connaître tous les points de vente, rendez-vous sur sa page Facebook.

 

 

 

 

 

Révisé par Marie-Pascale

Véronique Allard

Collaboratrice au blogue

C’est de part son amour pour les créateurs québécois et de sa passion pour l’écriture que Véronique a voulu se joindre à l’équipe de Signé Local. Toujours la tête pleine d’idées et de
projets, elle a organisé pendant quelques années son propre marché d’artisans, en même temps qu’elle gérait sa petite entreprise de bijoux de fantaisie. Aujourd’hui, elle consacre une
bonne partie de son temps libre à la rédaction web, via son blogue Miss Vay où elle joue le rôle de rédactrice en chef, ainsi que pour d’autres plateformes quand l’occasion se présente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre dès maintenant
et profitez de nos offres spéciales
Devenir membre