Des produits locaux livrés chez vous, commandez en ligne!

Publié le 12 novembre 2021
Par Anne-Marie Grondin

Blogue

Bambou d’Chou, mamanpreneuriat et gestion des affaires 

Au coeur de l'entreprise - Famille/Enfants - Santé/Beauté

La fibre entrepreneuriale peut naître de différentes façons. Pour Kim Pellerin, fondatrice de Bambou d’Chou et de Kundalini BioSoins, l’entrepreneuriat s’est d’abord taillé une place par opportunité d’affaires, puis par passion. 

Né comme une marque à part entière, Bambou d’Chou se place aujourd’hui en tant que gamme de produits sous la marque Kundalini Biosoins.

D’employée à entrepreneure 

Kim Pellerin a commencé son parcours entrepreneurial à la suite de la rencontre de son conjoint et de l’achat d’un café à Québec. Cette expérience lui a permis de découvrir l’envers du décor, de voir le potentiel d’être entrepreneure et de constater la créativité qui est nécessaire pour faire croître un projet. C’est à ce moment qu’elle a pris goût à l’entrepreneuriat.  

Bambou d’Chou: mamanpreneuriat et gestion des affaires

Kim Pellerin alors qu’elle était propriétaire d’un café

Entre-temps, Kim a commencé à faire pousser différentes plantes chez elle dans le but d’avoir sous la main des extraits pour fabriquer ses propres crèmes pour son usage personnel. En 2015, elle décide de s’inscrire à un cours de  cosmétiques naturels afin d’approfondir ses connaissances. Elle est alors en congé de maternité et constate un manque flagrant dans l’offre de produits québécois et naturels de soins pour maman et bébé. Bambou d’Chou naît d’une création personnelle en tant que maman pour les besoins de son bébé. De fils en aiguille, ou plutôt de cadeau en cadeau, la satisfaction des mamans de son entourage lorsqu’elle leur offre des produits qu’elle a créés permet à Bambou d’Chou de prendre son envol.

Bambou d’Chou: mamanpreneuriat et gestion des affaires

Développement de projet, de famille et de soi

Kim étant plutôt introvertie, elle puise dans son bagage pour développer davantage son côté extraverti afin de propulser son entreprise. « J’ai choisi de devenir traductrice après le secondaire puisque je préférais travailler seule », explique Kim sur son parcours scolaire. Avec le temps, elle développe ses aptitudes sociales et son approche client. En côtoyant son conjoint, un entrepreneur qu’elle estime beaucoup, elle découvre qu’il y a différents types d’entrepreneurs et qu’il est possible de se lancer peu importe son parcours. 

Bambou d’Chou: mamanpreneuriat et gestion des affaires

L’entrepreneuriat permet à Kim de sortir de sa zone de confort. Elle doit surmonter son stress et aller vers les gens afin de promouvoir ses produits. Pour se faciliter la tâche lors d’une rencontre professionnelle, elle se prépare pour mettre toutes les chances de son côté et s’habille de façon à se sentir apte et professionnelle tout en demeurant fidèle à qui elle est! Une fois sur place, sa grande connaissance de ses produits l’aide à prendre son aise et à parler avec son cœur.

Marketing et création

Les produits Bambou d’Chou sont disponibles dans des boutiques en Mauricie, au Centre-du-Québec, à Montréal et un peu à Québec. C’est d’ailleurs dans la région de la  Capitale-Nationale que l’entrepreneure concentre ses efforts de développement pour l’instant.  Elle a aussi une boutique en ligne. Dans les dernières années, Kim a participé à beaucoup de salons. « Je me suis équipée pour faire la tournée des salons de maternité et pour être présente dans les commerces afin de présenter mes produits à la clientèle. J’ai hâte de pouvoir recommencer », ajoute Kim en lien avec les changements de la dernière année. Elle mentionne cependant que le meilleur marketing se trouve au niveau de la satisfaction de ses clientes et du bouche-à-oreille. 

Bambou d’Chou: mamanpreneuriat et gestion des affaires

Entrepreneuriat au féminin

La persévérance est au cœur de actions de la femme d’affaires ! « Il faut être sûre de son projet, il y a tellement de moments où on se décourage (procédures gouvernementales, taxes, etc.). Plus on persévère, plus on développe des outils à ajouter à sa trousse », enchaîne Kim en parlant de la créativité, la débrouillardise et de l’ingéniosité que cela prend pour mener à terme un projet d’affaires. Il y a tellement de moments où l’abandon interpelle l’entrepreneure que ces qualités lui permettent de continuer.

Bambou d’Chou: mamanpreneuriat et gestion des affaires

En tant qu’icône féminine, Johanne Barrette de Pranasens inc. l’inspire énormément. Cette agricultrice, herboriste et créatrice de phytocosmétiques l’a beaucoup aidée depuis son lancement. De voir cette femme qui l’a soutenue à différentes étapes de son projet telles que l’embouteillage et la fabrication devenir pionnière dans son domaine lui permet de croire qu’elle aussi peut devenir la référence en cosmétique pour maman et bébé. Comme c’est un côté qu’elle aimerait développer davantage, Kim apprécie aussi le côté fonceur et authentique de Mélissa Normandin-Roberge, fondatrice de Paillettes inc. « Tout est un processus : se choisir, développer l’amour de soi et être à l’aise de vendre ses produits », ajoute la créatrice de Bambou d’Chou. 

Kim continue de faire avancer ses projets, laissant libre cours à ses idées pour développer de nouveaux produits. Son entreprise se développe dorénavant en deux gammes : Kundalini Bio-Soins et Bambou d’Chou. Elle souhaite continuer à faire connaître ses produits pour leur efficacité, leur accessibilité et la diversité de son offre!

Retrouvez quelques produits de la gamme Bambou d’Chou sur la boutique en ligne de Signé Local.

 

 

 

 

Révisé par Rédaction MF

Bambou d’Chou

Bambou d’Chou

Sainte-Geneviève-de-Batiscan, G0X 2R0 - [email protected]
Anne-Marie Grondin

Collaboratrice au blogue

Maman de quatre enfants, deux adolescents et deux bambins, elle perfectionne la conciliation travail-famille.

L’entrepreneuriat vibre en elle. Elle carbure à développer le goût d’entreprendre auprès des jeunes et permettre le développement de leur plein potentiel. Elle s’intéresse grandement à l’achat local, à la culture entrepreneuriale et au développement économique. Elle adore découvrir la face cachée des entreprises, apprendre à connaitre les entrepreneurs, leur histoire et s’émerveiller devant les nouveautés. Elle se fait un devoir de s’arrêter dans les petits cafés, de goûter à de nouveaux produits et surtout de parler dans son entourage des entreprises qu’elle découvre. Elle est fière et honorée de pouvoir écrire sur l’entrepreneuriat et toutes ces facettes parmi l’équipe de Signé Local et ses partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre dès maintenant
et profitez de nos offres spéciales
Devenir membre